Luis EL DUENDE

GUITARISTE IMPROVISATEUR

Dans les rubriques du site, accès possible en ligne (cliquer sur les liens en rouge, ou sur les flèches indiquées) à des documents de nature variée : texte, image, audio, vidéo…

Extrait (cliquer sur la flèche plus haut) du CD 2010  »Le Langage des Oiseaux » , album au format numérique MP3 sorti fin 2012, réalisé par Luis EL DUENDE à la guitare (plage n° 4 – durée: 1’58″), en partenariat avec l’acousticien ingénieur du son Michaël TESTELINtaqsim (improvisation) sur un maqâm (mode proche-oriental), en jouant uniquement sur 2 cordes accordées à l’octave – un passage étant joué avec la seule main gauche.

* PRESTATIONS ANNONCÉES EN 2017/18 : 

Conférence concert en 2017/18 de guitare, mandoline et lutherie ancienne sur l’art musical classique en Italie 

imgres

(la dernière guitare de STRADIVARIUS en état de jeu au monde :  »La Sabionari« …)

Une conférence concert de guitare, mandoline et lutherie autour de l’art musical classique en Italie sera proposée en France en 2017/18 par Luis EL DUENDE : musicologie, interprétations à la guitare et à la mandoline (FRESCOBALDI, VIVALDI, PAGANINI), et Frédéric BEAUDOIN (luthier d’art, expert en violons anciens - http://fredericbeaudoin.com/) : lutherie d’instruments à cordes – violon, guitare, mandoline – et vernis anciens en Italie (STRADIVARIUS) .

- PROGRAMME -

* Entretien introductif audio-visuel (20 mn - avec interprétations à la guitare classique), par Luis EL DUENDE :                                                                                                                                « Virtuosité et lyrisme italiens au 19e s. : musique pour guitare de Niccolo PAGANINI »                                                                                                                                 (parallèlement  au violon dont sa technique prodigieuse à l’époque semblait magique à ses contemporains, PAGANINI avait une maîtrise totale de la guitare, pour laquelle il a composé de très nombreuses partitions restées inédites de son vivant, dont la plupart ont été découvertes seulement au début des années 1980 ; extraits des 43 Ghiribizzi pour guitare, les nos 11 et 37 en La Majeur sont proposés ici, avant d‘autres morceaux très célèbres en fin de concert) .

* Conférence audio-visuelle (1h) de lutherie, par Frédéric BEAUDOIN :                                                                                                                                                                                                       « Vernis et lutherie des instruments anciens : mythes et réalités, cas des cordes pincées  (guitare, mandoline…), le mystère STRADIVARIUS…«                             (il sera question des secrets des luthiers sur les bois précieux et vernis anciens – concernant aussi la marqueterie, du fameux violon GUARNERI  »Il Cannone » de PAGANINI, de « La Sabionari«  dernière guitare de STRADIVARIUS en état de jeu au monde …)

Bref entracte -

* Concert de guitare classique et mandoline (40 mn – morceaux et improvisations) autour de la musique baroque ou romantique italienne, par Luis EL DUENDE :                                - Girolamo FRESCOBALDI : la « Frescobalda« , air et 4 variations pour clavier, arrangés pour guitare ;                                                                                                                                   - Antonio VIVALDI : mouvements de concertos arrangés pour guitare, le 2e (lent – Largo) du concerto en Do majeur pour flautino (flûte à bec sopranino), cordes et basse continue , et le 2e (lent – Andante) du concerto en Sol majeur pour 2 mandolines ;                                                                                                                                                             - Niccolo PAGANINI : extraits de la Grande sonate pour guitare seule « avec accompagnement de violon » en La Majeur : Romanze (thème principal) et variation n°2 sur le thème de l’Andantino variato ; sonate n°34 pour guitare « Dedicata alla signora Emilia di Negro » en La majeur ; célèbre Caprice n°24 (thème, 11 variations, et final) pour violon arrangé pour guitare ;  Minuetto en Mi majeur pour mandoline seule ;                                                                                                                                                                                                                                         - Luigi MOZZANI :  »Feste Lariane« , air et variation en tremolo pour guitare ;                                                                                                                                                                                      - improvisations dans le style romantique italien…) .

* DERNIERES PRESTATIONS EN 2016 :

Samedi 19 novembre 2016 à LIANCOURT (Oise, près de CREILde 15h à 17h, au Centre Historique des Arts et Métiers (http://www.fondam.org), conférence-concert « Guitare classique et flamenco : de l’ancienne à la nouvelle lutherie«  par Luis EL DUENDE et Frédéric BEAUDOIN - luthier d’art, créateur de modèles de guitares classiques et électriques, expert de violons anciens en instance d’agrément - http://fredericbeaudoin.com/ -  (Luis EL DUENDE : entretien audio-visuel   »Techniques et modes musicaux : de la musique espagnole au flamenco-jazz » , concert de guitare classique et flamenca et improvisation de musique orientale à la mandoline Frédéric BEAUDOIN : conférence audio-visuelle   »Lutherie ancienne et contemporaine des instruments à cordes frottées ou pincées : guitare, mandoline »)

Samedi 15 octobre 2016 à CAEN (Calvadosde 10h à 11h30, à la Bibliothèque Universitaire Sciences de l’UniversitéLoÿs THIMONIER - au nom de scène Luis EL DUENDE au titre duquel il a conclu en jouant une de ses compositions contemporaines pour guitare  a en tant que  mathématicien et informaticien quantique animé et modéré la conférence-débat donnée à l’occasion de la Fête de la Science par Jean-Paul SIBBILLE : « L’art transdisciplinaire de la connaiscience«  (quelques œuvres de maîtres du Surréalisme et de l’Abstrait – « L’extinction des lumières inutiles » d’Yves TANGUY - 1927, évocation d’un doublet de peintures de René MAGRITTE et de « L’Outre Noir » de SOULAGES - posent de redoutables questions épistémologiques aux sciences, à la philosophie et à l’art lui-même, mettant en évidence des connaissances leur échappant totalement, ainsi qu’aux critiques et historiens de l’art…) .

Samedi 2 avril 2016 à LIANCOURT (Oise, près de CREIL), au Centre Historique des Arts et Métiers (http://www.fondam.org), Luis EL DUENDE a animé – en compagnie de Polen LLORET ingénieur Arts et Métiers – une conférence grand public sur le thème « L’étrange monde quantique : nouvelles perspectives« , intervenant principalement en tant qu’universitaire scientifique (Loÿs THIMONIER - https://www.u-picardie.fr/eproad/membres/loys  -  https://www.researchgate.net/profile/Loys_Thimonier) et à intervalles pour des pauses musicales à la guitare.

 Autres saisons : cf rubrique RETRO (rétrospective) du menu