Luis EL DUENDE

GUITARISTE IMPROVISATEUR

Dans les rubriques du site, accès possible en ligne (cliquer sur les liens en rouge, ou sur les flèches indiquées) à des documents de nature variée : texte, image, audio, vidéo…

Extrait (cliquer sur la flèche plus haut) du CD 2010  »Le Langage des Oiseaux » , album au format numérique MP3 sorti fin 2012, réalisé par Luis EL DUENDE à la guitare (plage n° 4 – durée: 1’58″), en partenariat avec l’acousticien ingénieur du son Michaël TESTELINtaqsim (improvisation) sur un maqâm (mode proche-oriental), en jouant uniquement sur 2 cordes accordées à l’octave – un passage étant joué avec la seule main gauche.

* PRESTATIONS À VENIR EN 2018

Deux concerts, intitulés Orient Occident, de musiques du monde (espagnoles et flamencas, tziganes et d’Europe Centrale, grecques et proche-orientales, latino-américaines…), seront donnés en duo par le guitariste Luis EL DUENDE et le virtuose international du bouzouki (luth grec) Dimitris MASTROGIOGLOU (http://www.luiselduende.com/musique-orientale/dimitris-mastrogioglou/), en Bourgogne, à Flavigny le 11 juillet, et à Thénissey le 12 juillet 2018 .

Les programmes seront les suivants :

- 11 juillet :

. Musique espagnole et flamenco : improvisation sur le mode flamenco andalou .; Aranjuez , d’après le concerto pour guitare et orchestre de Joaquin RODRIGOAndalusian blues de Luis EL DUENDE ; Caballito en la luna negra de Luis EL DUENDE .

. Musique tzigane et d’Europe Centrale : Les deux guitares ; le Czardas de MONTI ; la Chanson de Lara , musique du film Le docteur Jivago .

. Musique grecque : Quien supiense y entendiense , musique sépharade byzantine ; Danse de Zorba - sirtaki – musique de Mikis THEODORAKIS pour le film Zorba le Grec ; Anasténaria , musique support de la danse de Dionysos pratiquée en transe sur des braises, dans la Macédoine en Grèce du Nord .

. Musique proche-orientale : improvisations sur le maqâm (mode proche-oriental) Kurd et le maqâm Hijaz ; improvisation sur le thème de la chanson Kara Toprak (:Terre Noire), du barde et compositeur turc Aşık VEYSEL (*) .

- 12 juillet :

Musique espagnole et flamenco : improvisation sur le mode flamenco andalou ; Aranjuez , d’après le concerto pour guitare et orchestre de Joaquin RODRIGO ; Andalusian blues de Luis EL DUENDE .

Musique tzigane et d’Europe Centrale : le Czardas de MONTI ; la Chanson de Lara , musique du film Le docteur Jivago .

Musique grecque : Danse de Zorba - sirtaki - musique de Mikis THEODORAKIS pour le film Zorba le Grec ; Anasténaria , musique support de la danse de Dionysos pratiquée en transe sur des braises, dans la Macédoine en Grèce du Nord .

Musique proche-orientale : improvisation sur le thème de la chanson Kara Toprak (:Terre Noire), du barde et compositeur turc Aşık VEYSEL

. Musique péruvienne : El cóndor pasa de Daniel ROBLES (chanson péruvienne la plus célèbre au monde) ; Air traditionnel des Andes .

. Musique argentine : Caballo galopando de Luis EL DUENDE ; improvisation sur le thème de Milonga del Ángel de Astor PIAZZOLLA .

. Musique brésilienneSamba de ondas de Luis EL DUENDE .

(*) Cet air très populaire en Turquie, qui vient d’être l’objet d’un nouvel arrangement pour guitare de Luis EL DUENDE, et se chante accompagné au saz – luth oriental traditionnel à long manche – est dû à Asik VEYSEL, le dernier grand troubadour turc (1891-1973), porteur d’une tradition de plus de mille ans et devenu un symbole culturel de la République turque ; très marqué par la vie, Asik VEYSEL y évoque la solitude, la perte… seule restant la Terre Noire, associée à la couleur du paysage de sa ville natale SivasKara Toprak a inspiré le très grand pianiste turc Fazil SAY, pour écrire un morceau fascinant : Black Earth ( : Terre Noire), qu’il a arrangé aussi pour 2 pianos, en hommage à Asik VEYSEL . Dans l’Introduction et l’Epilogue qui se développent comme une méditation sur le thème de la ballade, Fazil SAY suggère le son du saz grâce à un effet de sourdine obtenu en appuyant la main gauche sur les cordes du piano ; ces deux mouvements contrastent avec les parties centrales de l’oeuvre, où folklore, écriture pianistique romantique et jazz s’entrelacent dans une envolée de grande ampleur ; l’oeuvre complète pour piano, jouée par Fazil SAY, est accessible dans une vidéo via le lien : https://www.youtube.com/watch?v=MFSm5_4afro . L’arrangement pour guitare de Kara Toprak, influencé par l’Introduction et l’Epilogue de Black Earth, a été conçu en écho au saz avec des effets de pizzicato . 

* PRESTATIONS ANNONCÉES EN 2018/19 :

Conférence concert en 2018/19 de guitare et lutherie sur l’art musical classique en Italie 

imgres

(la dernière guitare de STRADIVARIUS en état de jeu au monde :  »La Sabionari« …)

Une conférence concert de guitare et lutherie autour de l’art musical classique en Italie sera proposée en France en 2018/19 par Luis EL DUENDE : musicologie, interprétations à la guitare (FRESCOBALDI, VIVALDI, PAGANINI), et Frédéric BEAUDOIN (luthier d’art, expert en violons anciens - http://fredericbeaudoin.com/) : lutherie d’instruments à cordes – guitare, violon… – et vernis anciens en Italie (STRADIVARIUS) .

- PROGRAMME -

* Entretien introductif audio-visuel (20 mn - avec interprétations à la guitare classique), par Luis EL DUENDE :                                                                                                                                « Virtuosité et lyrisme italiens au 19e s. : musique pour guitare de Niccolo PAGANINI »                                                                                                                                 (parallèlement  au violon dont sa technique prodigieuse à l’époque semblait magique à ses contemporains, PAGANINI avait une maîtrise totale de la guitare, pour laquelle il a composé de très nombreuses partitions restées inédites de son vivant, dont la plupart ont été découvertes seulement au début des années 1980 ; extraits des 43 Ghiribizzi pour guitare, les nos 11 et 37 en La Majeur sont proposés ici, avant d‘autres morceaux très célèbres en fin de concert) .

* Conférence audio-visuelle (1h) de lutherie, par Frédéric BEAUDOIN :                                                                                                                                                                                                       « Vernis et lutherie des instruments anciens : mythes et réalités, cas des cordes pincées  (guitare, mandoline…), le mystère STRADIVARIUS…«                             (il sera question des secrets des luthiers sur les bois précieux et vernis anciens – concernant aussi la marqueterie, du fameux violon GUARNERI  »Il Cannone » de PAGANINI, de « La Sabionari«  dernière guitare de STRADIVARIUS en état de jeu au monde …)

Bref entracte -

* Concert de guitare classique (40 mn – morceaux et improvisations) autour de la musique baroque ou romantique italienne, par Luis EL DUENDE :

Girolamo FRESCOBALDI : la « Frescobalda« , air et 4 variations pour clavier, arrangés pour guitare ;                                                                                                                                   - Antonio VIVALDI : mouvements de concertos arrangés pour guitare, le 2e (lent – Largo) du concerto en Do majeur pour flautino (flûte à bec sopranino), cordes et basse continue , et le 2e (lent – Andante) du concerto en Sol majeur pour 2 mandolines ;                                                                                                                                                             - Niccolo PAGANINI : extraits de la Grande sonate pour guitare seule « avec accompagnement de violon » en La Majeur : Romanze (thème principal) et variation n°2 sur le thème de l’Andantino variato ; sonate n°34 pour guitare « Dedicata alla signora Emilia di Negro » en La majeur ; célèbre Caprice n°24 (thème, 11 variations, et final) pour violon arrangé pour guitare ;                                                                                                                                                                                                                                                                                                                    - Luigi MOZZANI :  »Feste Lariane« , air et variation en tremolo pour guitare ;                                                                                                                                                                                      - improvisations dans le style romantique italien… .

 Autres saisons : cf rubrique RETRO (rétrospective) du menu