Luis EL DUENDE

GUITARISTE IMPROVISATEUR

 

 Compositions de Luis EL DUENDE :

 

 

I. Musique latino-américaine

 

 

Viento de los Andes (2009)

Inspiré par des musiques traditionnelles péruviennes, ce morceau évoque des bribes de messages suggérés par le vent saisissant le voyageur au passage d’un col dans les hauteurs solitaires de la Cordillère des Andes: instants de vie, d’espoir, visions fugitives …

Caballo gallopando (2000)

Inspiré par des musiques de la Pampa Argentine et des Andes, ce morceau évoque les gauchos et le galop d’un cheval dans le vent, qui emporte son cavalier jusqu’aux premiers contreforts des Andes au Nord de l’Argentine dans la province de Tucuman proche de la Bolivie…

Agua viva (1999)

Des arpèges fluides s’écoulent, échos de musiques du Nord de l’Argentine, évoquant la poésie sauvage des montagnes et rivières andines.

 

 

II. Musique populaire brésilienne et Latin jazz

Samba de ondas (2009)

En écho à un voyage au Nord Est du Brésil en bordure de l’Atlantique, à quelques trois mille kilomètres des sources africaines de la samba, ce morceau évoque les ondulations des vagues sur un fond rythmique de balançao (swing brésilien), au fil d’une mélodie jazzée dont les touches impressionnistes et les couleurs de timbre sont ponctuées de complexes accords guitaristiques, caractéristiques de la musique brésilienne.

 

Beira-mar (2001)

Bossa-bolero, cette pièce, dont l’influence caraïbe rythme ici le “balançao“ de la mer, présente une fusion au caractère nonchalant entre deux danses, bossa-nova et bolero

Samba das flores (2001)

Aux sources de la bossa, le samba danse plus rapide a subi des influences caraïbes et africaines: il s’agit ici de l’évocation d’une fête avec des fleurs, sur un rythme de “partido alto“ suggérant le tintement des “agogos“, cloches métalliques d’origine africaine…

 

III. Musique d’inspiration flamenca

Paso flamenco (2010)

Le titre de cette pièce, illustration musicale introductive au duende et à la frénésie rythmique du flamenco, repose sur le double sens de « paso » en espagnol: (i) pas de danse (ii) passage…

Caballito en la luna negra (2010), para guitarra y voz

sur le poème « Canción de jinete » (collección  »Andaluzas ») de Federico GARCIA LORCA

Le texte surréaliste de cette « chanson de cavalier » évoque un cheval solitaire surgissant dans la montagne sous la lune noire, dans un cliquetis d’armes et d’éperons, flanqué sur sa selle d’un cavalier mort…

Pajaro negro (2000)

Dans cette évocation de ZYRIAB - qui veut dire  »Oiseau Noir » - considéré comme le fondateur au VIIIe s. en Orient de la musique arabo-andalouse apparue mille ans plus tard – la cadence d’abord flamenca devient peu à peu proche-orientale, avec des accents évoquant le oûd (luth) arabe…  

Guajira cubana (2000)

Sur un rythme flamenco traditionnel à douze temps, aux  accents vigoureux, s’allient fluidité mélodique et grâce enjôleuse  au caractère caribéen, s’inscrivant dans un mouvement « ida y vuelta » d’aller-retour de musiques entre l’Espagne et et l’Amérique Latine…

Andalusian blues (1999) - in homage to Miles DAVIS

D’une cadence gitane en Ré mineur, de syncopes, de silences… naît cette pièce de flamenco jazz. La mélodie s’élance, déclamée,  ornementée d’arabesques, évoquant la trompette du grand Miles…  Diverses variations et techniques des doigts de la main gauche permettent de  détacher et d’enchaîner rapidement les notes, sources de moments aériens vers le free jazz, avec des passages d’accords illustrant la technique flamenca du tremolando